Everyday Makeup

Alors alors …comme j’ai sûrement dû le mentionner une fois,mon histoire avec le maquillage est bancal, je dirais même instable.

Pendant un temps,à force de regarder des vidéos de beauté j’ai cru que le makeup pourrait devenir ma futur passion. C’est d’ailleurs à ce moment là que j’ai débuté mon Blog.

Le temps passant je me suis vite rendu compte que je n’aimais pas tend que ça le makeup. J’aimais me faire belle mais sans en faire trop.

Le Maquillage me faisait peur. J’avais peur de me regarder dans la glace et de ne plus pouvoir me reconnaître un jour.

Alors avec le temps je m’en suis tenu au Mascara et au rouge à lèvre. C’est tout.

Ce sera sûrement le plus nul makeup routine de tout les temps mais selon moi un Rouge à lèvre bien choisit suffit à embellir une femme.

Bien-sur, tout dépend de l’occasion!

Bien-sûr, c’est selon les goûts et les personnalités!

Même si je ne me maquille que très légèrement j’apprécie toujours autant regarder le makeup de certaines youtubeuse. Pour moi C’est un art.

Les rouges à lèvre que j’utilise en ce moment sont ceux de chez cookie’s makeup.

Marque à petit prix mais de très bonne qualité. Je la recommande pour ceux qui sont comme moi.Qui ne sont pas des mordu de maquillage mais qui aime tout de même se faire belle.

Voilà voilà!

En attendant un prochain article je vous fais de Gros Bisous!

Publicités

Faire Face à L’Inquiétude

« Accepte ce qui est, laisse aller ce qui était et ai confiance en ce qui sera. »

L’inquiétude est normale.

Nous vivons dans un monde ou constamment nous ressentons le besoin de nous poser des questions,sur notre vie actuelle, vie passé et celle à venir.

L’inquiétude peut être un avantage parce qu’ elle aura le pouvoir de bousculer une situation,te donner l’envie de bouger pour réussir tel ou tel chose.

Cependant trop d’inquiétude peut en effet causer tout l’inverse. Le « Bon » stress va se transformer en pression et à son tour vous empêchez de réaliser correctement ce que vous avez entreprit.

Maintenant que faire lorsque l’on s’aperçoit que nous avons une surdose d’inquiétude que nous n’arrivons plus à gérer?

S’ANALYSER

La Question à vous posez tout d’abord est :

« Pourquoi est-ce que je m’inquiète? »

Est-ce à cause de votre santé? Vos enfants? Votre couple?Votre boulot? Votre vie passée qui vous empêcherait selon vous de mener une vie heureuse?
Prenez une feuille,un Crayon et posée sur papier tout ce qui vous mine le moral.
Cela vous paraît peut être absurde,mais je vous assure que visualiser ce qui se passe dans notre tête,nous permet de voir quels sont réellement nos grande préoccupations.

♥  MAITRISE DES PENSÉES

Maintenant Analysez votre feuille…
Est-ce que ce sont vos sentiments qui sont négatifs ou la vie? On se rend vite compte que très généralement la pensée qui vous obsède, vous empêche de voir la vie, votre vie, comme elle est réellement.
C’est pourquoi il est important de neutraliser toutes pensées menaçant de profiter de l’instant présent. Il n’est d’ailleurs pas rare que les personnes malades guérissent plus vite avec de bonnes pensées .

COMBATTRE

Après neutraliser ses pensées rien ne vaut mieux que de les combattre.Mais comment? Il est vrai que pratiquer un sport aide énormément. Rare sont ceux qui vous diront « Aaah ce footing m’a embrouillé l’esprit!  » Courir,nager,faire du vélo….trouvé une activité physique qui vous aidera à chasser ces idées négatives.
Vous pouvez les chasser de manière plus douce aussi.Lire,se promener,s’étendre dans l’herbe,regarder un Bon film sous la couette. Ce sont des choses simple de la vie,mais ce sont les petites qui permettent les grandes choses.

LAISSER LE TEMPS A SA PLACE

Aujourd’hui est aujourd’hui,hier était hier demain sera demain.
Faites ce que vous pouvez faire maintenant.Ne vous inquietez pas trop du futur en pensant à votre passé et en réfléchissant sur votre Présent.
Ne réfléchissez pas.Agissez.Faites ce que vous pouvez faire aujourd’hui. Et on verra pour demain.Ne comparez pas aujourd’hui avec une journée passé. N’essayez pas de refaire ce que vous avez fait hier.Aujourd’hui est un nouveau jour,une nouvelle énergie.Agissez selon votre corps et selon vous.Vos envies.Ne vous privez pas. Car c’est là qu’intervient la frustration et les mauvaises pensées.

 ♥ REMÉMORATION

Une Bonne journée peu tout simplement commencer par des canalisations de souvenirs.Ce que vous avez réussi a accomplir,vos exploits, ce que vous aimez,la superbe personne que vous êtes. Vous pouvez également reproduire cela avant d’allez vous coucher.Remémorer votre journée, les moments de folies…les petits instants qui vous permettent de vous coucher avec de la satisfaction je dirais.

Êtes-vous prêt à chasser vos inquiétudes ?

Pleins de Bisous

 

Vous pouvez partager cette article aussi

voici pour pinterest :

5 Clés-1

Enregistrer

Un Autre Regard

Aujourd’hui je réalise quelque chose.
Quelque chose d’important.

Il y a quelque temps en reprenant mon Blog,j’avais annoncé le fait de revenir avec de nouveaux articles.Plus frais et qui me ressemblent.

Cependant en surfant sur mon Blog,je réalise quelque chose.

Je ne fais que de parler de moi.

Même si,il est vrais,parler de soi peut éventuellement aider les autres,
Trop parler de soi peu vite saouler.

Je ne regrette pas d’avoir parlé de moi,mes soucies…etc.Si j’ai écrit tout ça ici,c’est sans nul doute parce que j’en avais besoin.

Aujourd’hui j’en ai certes toujours autant besoin,mais je préfère aider que de parler de mes états d’âme.

C’est pourquoi je vous annonce que mon Blog va prendre à partir de maintenant une autre tournure.

Il restera dans le thème mais sera cette fois-ci,beaucoup plus tourné vers les autres.

Je pense que ce billet sert à rien mais bon!j’avais quand-même envie de le mentionner!

Plein de Bisous pour une nouvelle aventure!

 

Une « Race » de Femmes Inférieure ?

D’abord « Je suis trop noire »,puis maintenant « Les hommes noirs n’aiment pas les femmes noires ».

Évidemment, loin de moi l’idée de débattre ici.

Il est clair que le noir est sujet au problème de représentation dans la société. Ce manque de représentation valorisante peut en effet jouer psychologiquement sur notre regard vis-à-vis de notre ethnie, de notre  culture et sans s’en rendre compte, arriver à nous faire penser qu’il existe bel et bien une « Race » supérieur.

Je ne blâme personne dans cette histoire. On a tous nos gouts, nos couleurs et tout le blabla qui va avec. Mais là ou çà devient problématique, je dirais même inquiétant.

C’est lorsqu’ils arrivent à vous faire croire que la femme noire est inférieure à la femme blanche.

Cela voudrait dire, que le monde du média qui véhicule l’image de « la Femme parfaite » a réussit son but ?

Maintenant, nous ne pouvons pas tout rejeter sur les médias. On est bien d’accord, personne ne mange du Instagram, boit du Facebook et respire du Tweeter.

Les médias proposent mais ne vous obligent pas.

Les principales personnes concernés ont pour la plupart atteint un âge mur, qui leur permet d’observer, de réfléchir et de prendre des décisions.

Si nous avons conscience de l’influence des Médias sur nous, bien agissons.

On ne pourra jamais retirer une idée profondément enraciné de la tête de quelqu’un du jour au lendemain.

Certains hommes noirs, n’aiment pas les femmes noires et bien soit ! Je ne m’attarderais pas là-dessus.

Par contre , là ou j’ai besoin d’ajouter mon grain de sel, c’est concernant le regard que porte la femme noire sur elle-même et ensuite celui de la femme en général.

Arrêtez de vous dire que vous êtes trop noir, trop blanche, trop courber, trop grosse, trop petite, trop grande, trop ceci trop cela…Eh ! Ayez confiance en vous.

La couleur de peau est un atout mes amis et la beauté réside dans les traits du visage.

Si vous n’avez pas confiance en vous et ne vous acceptez pas… Qui pourra vous accepter ?

S’il vous plait, ne courez jamais derrière quelqu’un qui ne vous estime pas. Si vous aimez courir, faites le!

Mais je pense qu’il est mieux de courir devant que derrière un homme, à ce moment là.

Cette article n’est qu’un aperçu de ce que je voudrais écrire très prochainement.

En attendant je vous souhaite de passer une exellente journée tout en pensant que chaque femme est unique.

Oui tu es unique,ne l’oublie jamais.

Des Bisous

 

N’hésitez pas à partager cette article si vous le souhaitez!

Hop!voici pour Pinterest :

L'INSTABLELYLY-1

 

Le début d’une histoire

Ma passion pour les livres n’a pas toujours été.

Il faut dire que Gamine j’avais le dont de ne rien faire.

J’aimais rien faire.

Mes parents avaient beau m’acheter toutes les Barbies de la terre, j’y jouais deux jours puis vite lassé je retournais à mon occupation favorite: ne rien faire.

Non! je ne faisais pas rien, je rêvais et rêver est toujours mieux que de ne rien faire n’est-ce pas?

Un jour, ma chère maman qui en avait marre de me voir glandouillé ma supplier de faire quelque chose de ma vie :

« Mais!si tu ne sais pas quoi faire, prend un livre et lit! »

Lire…qu’allais-je faire à lire?

Lire c’est nul que je me disais. Mais ma mère paraissait désespéré, prise de pitié,

J’ai quand-même fait l’effort de prendre un livre dans ma petite bibliothèque et d’essayer de le lire,10 minutes plutard j’étais plongé dedans. À la fin de mon bouquin j’étais triste de l’avoir fini aussi vite et me disais que je n’allais jamais retrouver de livre dans lequel je voyagerai comme j’avais voyagé ce jour là.

En fait il fallait juste trouver le bon livre.

Lire m’apporte le réconfort dont j’ai besoin. Je n’ais malheureusement pas le temps de lire comme je le souhaiterais ,

Mais cela me comble toujours autant.

Je pense que tous le monde peu trouver son bonheur dans la lecture.

J’avais une amie qui n’aimais pas lire parce que selon elle,il suffisait de tourner les pages pour connaître la fin.

Ce que je lui ai répondu,c’est qu’elle n’avait pas compris que généralement on se doute souvent de la fin. Mais si on lit un livre ce n’est pas uniquement pour connaître la fin.

On lit parce qu’on a le désire de savoir comment le personnage va faire pour arriver à cette fin dont nous nous doutons.

Comment va-t’il s’en sortir et les méthodes qu’il va utiliser pour y arriver ou pas.

Bref, J’aime lire .

Un Jour dans le Train

 

C’était un vendredi je m’en souviens encore. Un vendredi soir.

Il était tard et je sortais de mes cours.

Pas grand monde sur le Quai mais je m’éloigne tout de même dans un coin ou il y a encore moins de monde.

Je remarque une bande de jeunes aux loin, ils regardent dans ma direction ou se trouve deux garçons, un blanc et un noir. A coté de la plaque que je suis, je me dit qu’il s’agit surement d’une Colonie de vacance…(oui j’ai osé, je  suis exaspérante je sais,Je ne sais même pas d’où çà m’est venu!)

Le train arrive, je monte dans le Wagon et me réjouit du fait qu’il n’y ai personne à l’intérieur. Je vais pouvoir me plonger dans ma musique. En m’installant, je souris à la penser de ce « fabuleux » voyage qui m’attend.

A peine installer, une Bande de garçons dévalent les escaliers du train.  Je mis du temps à me rendre compte qu’il s’agissait de ceux que j’avais vu à l’autre bout du Quai, « ils sont arrivés vite » me dis-je.

A leurs rire, Je sens que ça va être chaud et à ce moment là…je réalise que je suis la seule femme du Wagon et que mon voyage ne sera pas si « fabuleux » que çà finalement, n’empêche je suis déçu…je ne vais pas pouvoir savourer ma musique (oui j’ose encore).

Les paroles de mon père retentissent dans mon esprit. Combien de fois m’avait il prévenu?

Ne jamais me retrouver seule dans un Wagon.

J’aime être seule certes, mais là mon amour pour la solitude risquait de me le faire payer.

Que faire?

Option 1 : Monter à l’étage. Mais, je ne suis pas sûr qu’il y ai du monde. De plus Ils comprendront que je fuis et viendront me chercher par la peau des fesses, là c’est le cas de le dire !

Option 2 : Rester à ma place et faire mine de rien.

J’opte pour l’option 2 décidant de rester assise et de mettre mon casque dans mes oreilles.

Trop stressé à l’idée de ce qu’ils manigancent j’en oublie d’activer ma musique. C’est pourquoi quelques minutes plutard j’entend « PLAF !!!! »

Un des jeunes qui devait avoir à peine 14 ans,(on va l’appeler Jérémie) venait de frapper le crâne d’un gars en face de lui. C’était l’un des deux garçons pas loin de moi sur le quai tout à l’heure. Nous l’appellerons Benoit

Le Benoit se retourne pas content (qui le serait à sa place ?) et se lève. Au même moment toute la bande se lève et lui dit « tu vas faire quoi? c’est un petit »

« Bah d’accord , c’est quoi cette vieille excuse, « le petit » vient de lui mettre une chiquette et ils veulent le frapper parce qu’il n’a pas aimer la sensation ? »me dis -je

Le copain du Gars, le noir se lève et leurs dit d’arrêter parce qu’ils sont prêt à le tabasser eux tous contre lui seul, ça ne le fait pas.

Jérémie sort à Benoit : « le jour ou t’es dans la rue tout seul je te baise ta mère, je prend ton téléphone, ton argent je te prends tout »

Moi derrière je n’ai pas peur. Juste, je regrette de m’être habiller de la sorte. J’aime jouer avec les styles mais là , ma tenue ne jouait pas en ma faveur. J’étais en mode Bon chique, Bon genre. Quel idée !pourquoi je ne me suis pas habillé en mode street !

Quelques minutes s’écoule puis Jérémie disparaît…nous pensons tous qu’il va faire un tour dans le Wagon… puis d’un seul coup…Il SURGIT DE DERRIÈRE MOI et se ru sur le siège en face pour frapper Benoit qui avait changer de place !

Je grimace mais ne dit rien…Punaise que faire?Que faire?

J’ai tellement envie de les aider mais je vais faire quoi?

***********************

Je sors du Train tremblante.

Quel fabuleux voyage ! J’en tremble d’émotion !

Heureusement que ce jour là on venait me récupérer.

Pas une parole n’est sorti de ma bouche dans la soirée.

Oui, j’avais eu peur,

Mais seulement ,Je ne comprenais pas…

Dans la bande il y avait un grand au moins âgé de 20 ans et il laissait faire Jérémie ? C’est ça donner l’exemple?

On va me dire « oui mais c’est le milieu ».

Je connais très bien ce milieu et ils n’agissent pas tous comme ça.

Les gars avec qui j’ai grandis au contraire, leurs auraient dit de se calmer.

Et c’est là que je me suis rendu compte qu’il y a plusieurs catégories de personnes.

Comme partout d’ailleurs, Il y a des Gentils et des Méchants.

D’habitude je ne vois que les bons, et ben là j’ai vu à l’acte les méchants.

Je sais que ce n’est rien, mais j’étais dégoutée tellement dégoûté…j’avais envie de pleurer.

Quand ils sont sortis du Train je n’ai même pas eu le courage d’ouvrir la bouche pour savoir comment allait le gars.

Il était mal, tellement mal de s’être fait humiliée de la sorte et en plus devant une nana, comment pourrais-je lui dire « Ça va? » Il avait honte. Et j’ai vu dans son regard qu’il n’espérait qu’une chose : c’est que je sois réellement en train d’écouter de la musique en pensant que c’était de bons vieux potos qui se chamaillaient !

Je ne sais pas pourquoi j’écris cette petite anecdote, bien sûr j’ai évité les détails et n’ai pas raconté le récit en entier , je pense que ce qui est là déjà suffit amplement car je n’ai pas envie de heurter les sensibilités.

Ce qui m’a réellement fait mal c’est quand je pensais à leurs parents. Mais en réalité, ais-je des raisons d’avoir de la peine pour leurs parents ? Leur Gamin de 12 ans est dehors à 21H du soir !Avec des idiots en plus !il faut le surveiller !Et puis surtout,

La Haine.

Ils avaient tant que çà la haine pour…

Bon …j’écris pour rien là, je connais déjà la réponse. Ce n’est pas une question de haine mais plutôt de pression du groupe. Voilà le Problème !

Quand j’ai raconté ça à mon frère il m’a fait bien rire. « une chikette,d’accord… Deux, c’est moyen MAIS ALORS TROIS! LÀ ÇA VA PLUS!!je fonce dans le tas et j’en ai rien à faire qu’il soit 10 ou 40 ! »

Je peux le comprendre, c’est là que j’ai réalisé que pour un Homme, l’honneur est important.

Je le savais mais n’avais pas pris vraiment conscience de çà.

Je me rappel le regard fuyant de Benoit, le pauvre.

Personne n’a été bléssé ce jour là c’est le principal !

Faites attention à vous les amis !

Big Kiss

 

N’hésitez pas partager cette article